muaba‑benn laabaal yen tuona

Témoignage de TCHANTE Pouguinimpo Emmanuel de Dontougou

TCHANTE Pouguinimpo Emmanuel est catéchiste à Dontougou, âgé de 58 ans. Il n’avait pas été ̀a l’école mais avait suivi les cours d'alphabétisation en moba, sa langue maternelle depuis 1980.

« A mon arrivée dans la communauté de Dontougou, j’étais confronté à un problème, le manque de lecteurs et lectrices en moba. Car la plupart ne comprennent pas le français. Les élèves qui sont là-bas aussi ne pouvaient pas lire dans notre langue maternelle, le moba. C’est alors que j’ai fait appel à l’ATAPEB qui n’a pas tardé à nous venir en aide en ouvrant une classe de lecture et écriture en moba pour les lettrés en français.

Je me réjouis des avantages que je bénéficie de cette formation présentement car trois d'entre eux aident à l'église dans la lecture et dans la chorale. Ce qui me réjouit de plus est qu’une femme qui avait suivi le cours vient de se convertir. Avec l’appui de l’ATAPEB, nous avons ouvert également une classe pour des analphabètes. Parmi ces derniers, trois membres aussi lisent les textes bibliques dans la langue maternelle à l'église. Je suis vraiment soulagé car je suis rassuré que les prêches et les lectures faites en langue maternelle touchent les cœurs et apportent des changements dans la vie des membres.

Je prie Dieu qu'il ouvre l'intelligence d'autres personnes pour s'intéresser à leur langue maternelle pour leur épanouissement durable. Merci infiniment à l’ATAPEB et à tous ceux qui contribuent au salut de nos frères et sœurs qui ne sont pas instruits en français. »

(mai 2018)